TRANSMISSION DE SAVOIRS
Espace de transmission de savoirs pour adolescents

Après une recherche approfondie de la transmission de savoirs et de sa facilitation par l'espace, mise en pratique de l'étude sur la future Médiathèque Lisa Bresner à Nantes.

Située dans le quartier Bellevue à l'ouest de Nantes, cette médiathèque a pour principal objectif d’attirer les adolescents qui fréquentent généralement peu ce type d'institution. Dans ce quartier, la population des moins de 20 ans est justement très nombreuse mais leur situation est parfois difficile: le taux de poursuite d’études après 15 ans est assez faible, le taux de bacheliers également. Leur perception du monde du travail est également troublée : le taux de chômage est élevé et le nombre de personnes travaillant comme employé et ouvrier sur le quartier est également élevé. Leur rapport au savoir, à l’apprentissage et aux lieux qui y sont associés n’est donc pas simple. C’est sur cette problématique que ce projet est centré et c'est par des rencontres avec les adolescents ainsi qu'avec les divers professionnels les entourant que les réponses ont émergées.

Le défi de ce projet était de faire un espace à la fois attrayant pour les adolescents, extrêmement modulable mais aussi durable (solidité et style). Les matériaux et coloris choisis mêlent dureté et rondeur, énergie et douceur. Ces adjectifs correspondent à l'ambivalence de leur situation d'adolescent : entre l'enfance et l'âge adulte. Ils ne souhaient plus être considérés comme des enfants mais rejettent encore les codes du monde des adultes. Ce fossé est plus important encore dans ce quartier où la transition vers l'âge adulte est parfois brutale.

Cet espace permet une transmission par les 3 moyens de transmission existants : l’humain, le numérique et l’écrit. Un thème mensuel, décidé collaborativement entre les adolescents, les animateurs et les bibliothécaires, permet de choisir ensuite les intervenants et les contenus numériques et tangibles de la médiathèque qui correspondront à ce thème.
Cet espace est reconnu par les adolescents du quartier de par les couleurs, les matériaux et l'agencement modulable de l’espace. Leurs usages et comportements sont pris en compte : postures, utilisation du numérique, centres intérêts, comportements de groupe… Un bandeau épais en tôle sur un côté de l’espace offre une série de banquettes courbes pour que les ados s’installent seuls ou à plusieurs dans différentes positions. Ce bandeau est cloisonné et forme de petites alcôves pour les ados souhaitant être en petits groupes. Des assises mobiles molles peuvent être disposées dans l’espace et se rangent sous le bandeau. Des rideaux translucides peuvent cloisonner le reste de l’espace pour créer de nouvelles cellules d’intimité.

Nantes, 2012.